Michel Hollard, l’homme qui a sauvé Londres

Capture d_écran 2018-04-18 à 18.10.12Derrière le titre sensationnel de « l’homme qui a sauvé Londres » se cache l’histoire, impressionnante il faut l’avouer, du Résistant Michel Hollard, ingénieur, père de famille et protestant. Ce dernier, qui n’accepte pas la défaite de 1940 monte son propre réseau de renseignements (Agir). Pour faire passer le résultat de ses enquêtes aux Alliés, il traverse 98 fois la frontière suisse, avant d’être dénoncé, arrêté, torturé, et déporté. Entre-temps, lui et ses agents découvriront les bases de lancement des missiles V1, l’arme secrète des Allemands pour détruire Londres.

Parmi ses recrues se trouve Olivier Giran, fils de pasteur; il sera fusillé, à 23 ans, pour ses actes de résistance. Ses dernières lettres bouleversantes sont parues chez Ampelos : Ma vie n’est pas entre ces quatre murs.

L’homme qui a sauvé Londres, écrit quelques temps après le retour de Michel Hollard des camps, a été réédité récemment par Les Arènes, ce qui est une très bonne chose! Il s’inscrit dans la geste de la résistance héroïque, se lit comme un roman et force l’admiration. A prendre dans vos sacs!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :